Centre d'amaigrissement evian usine

Gombert P. Gutierrez A. Géosciences 12, 42— Hoek E. Mining and Metallurgy, Vol. IPCC, Climate Change Impacts, Adaptation, and Vulnerability. Cambridge University Press.

Joigneaux E. Maurin J. Piney S. Treffot M. Regularityandformationmechanism of large-scale abrupt karst collapse in southern China in the first half of Nat Hazards. Socle : 1 Métasédiments dévoniens, 2 Métasédiments et sédiments carbonifères, 3 Plutons carboniféres, 4 Ophiolites du Lizard. Photo 1. Plusieurs aquifères sont sensibles à ce phénomène,dont celui de Berrechid. LesaltitudesvarientdemauSE,àlalimite avecleplateaudeSettat,àmaunorddelaplaine,dans lazonedetransitionverslaChaouia.

Une carte géologique détaillée Fig. La plaine repose sur une série de terrainsallant duPrimaireauQuater- naire Fig. Le remplissage est formé par des grés marins et dunaires du Pliocène, qui constituent leniveauaquifèremajeur couche de Berrechid. Malgré une certaines dispersion géographiquedesstationsmétéorologiquesutilisées,leurs données sont comparables et corrélables, ce qui permet une estimation correcte de la recharge.

Hydrologie Le réseau hydrographique est endoréique. Il tra- verse la partie sud et sud-est de la plaine sur moins de 20 km sous la forme de cours d'eau qui descendent du pla- teau et se perdent ensuite au centre de la plaine. Situation et Géologie de la nappe de Berrechid Modifié de Direction de la production industrielle et des mines, et El assaoui et al.

Cesapports ont été estimés à partir de jaugeages différentiels. Piézométrie 40 piézomètres ont été utilisés 21 puits et 19 foragesdont 29 disposent de mesures sur la période voir figure 2. Ces données sont vérifiées et validées avant leur traitement. Réseau de suivi piézométrique, réseau hydrographique, zones de recharge et conditions aux limites du modèle El Assaoui et al. Figure 3. Piézomètre en baisse continue avec des fluctuations saisonnières El Assaoui et al.

Les cercles rouges correspondent aux fortes remontées du niveau de la nappe liées aux épisodes pluvieux exceptionnels. Ensuite,on assiste à une alternance de cycles humides courts et secs plus prolongés.

Évolution des cumuls des écarts par rapport à la moyenne des apports Modifié de El Assaoui et al. Ils affleurent dans les zones orientales et occidentales pour atteindre 40 m d'épaisseur au centre du bassin. Là où ces formations de recouvrement sont pré- sentes,la recharge est insignifiante. La grille de calcul de 1 km2 comporte des mailles carrées de m de côté. Elle se compose de 24 mailles actives.

Ce type de condition permet un échange de flux entrant ou sortant dans le modèle. Lessimulationspendantcettepha- sesont baséessurlesinfiltrationspluviales,lesinfiltrations par ruissellement et les prélèvements recensés.

Ellesontétéajustéesdans le modèle pour reproduire au mieux la piézométrie. Le calage en régime transitoire a été basé sur les données relatives à la période - ,avec un pas de temps de calcul annuel. La recharge apports par infiltra- tion a été calculée pour chaque année.

Les résultats obtenus lors du calage du modèle hydrodynamique en régimes permanent et transitoire montrent une bonne concordance entre la piézométrie mesurée et celle simulée El Assaoui et al. Évolution du bilan de la nappe Le tableau 1 résume les termes du bilan et leur évolution pour quatre périodes distinctes : bilan Plan directeurABHBC,El Assaoui et al. Les prélè- vements par pompage sont supposés maintenus constants.

La nature endoréique de la plaine ainsi que la courte durée de stagnation des eaux dans la dépression font quelapluieefficaceest considéréecomme totalement infiltrée.

Une baisse importante, qui atteint res- pectivement,pour les trois scénarios B1,A1B1 et A1F1,les valeurs de 6,14 et 24 m, est montrée et va conduire au dénoyage progressif de nombreux forages.

Les valeurs maximales sont prévues dans la zone centrale de la nap- pe,où les prélèvements agricoles sont les plus importants. Étude de la modélisation de la nappe de Berrechid. Direction de la production industrielle et des mines, El Assaoui N. Contribution à la gestion intégrée de la nappe de Berrechid,Maroc. Figure 6. Adaptation au changement climatique. Modélisation de réalimentations artificielles en aquifère sédimentaire prothese mammaire niort 79 Philippe Verjus1, Nicolas Gallois2 et Pascal Viennot3.

Idem 2. Impact du changement climatique sur les Ressources en eau et les Extrêmes Hydrologiques dans les bassins de la Seine et de la Somme. European Scientific Journal, Vol. IPCC, Genève. Harbaugh, A. Climate Change:Synthesis Report. Cambridge Uni- versity Press.

Ilaainsiétéproposé,dans lecadredesmesuresviséesauPlanNationald'Adaptation auChangementClimatique PNACC ,d'évalueràtitreexplo- ratoiresilestockageennappessemi-profondesparrecharge artificielle pourrait constituer une solution face aux diffi- cultésévidentesimposéesparcenouveaucontexte. À cette fin, un modèle hydrogéologique Abasq, Viennot,Verjus, des formations tertiaires du Bassin.

Le présent document résume succinctement les principales conclu- sions de ces modélisations. En raison de la longueur nécessairement limitée du présent article,il est impossible de décrire chaque zone tes- téeendétail.

Structure, extension et limites du domaine modélisé source : Gallois,Viennot et Verjus, Cepoint est fondamental. La gestion annuelle favorise un rendement très élevé, mais un volume potentielle- mentremobilisableplusfaible. Bibliographie Abasq L. Modélisation des écoule- ments et de la pollution nitrique dans les formations ter- tiaires du Bassin parisien — Méthodologie et résultats du cala- ge.

Long termprospectiveof theSeineriver system: Confronting climatic and direct anthropogenic changes. Sci Total Environ, Gallois N.

Habets F. Impact of climate change on the hydrogeo- logy of two basins in Northern France. Climatic Change,Volu- meIssue 4, Combined impact of climate change and water uptake in the groundwater resource of the Seine and Upper Rhine alluvial basins : Results from the Explore project.

En prépara- tion pour Water Resource Management. Viennot P. Modélisation mathématique du fonction- nement hydrogéologique du bassin de la Seine — Représen- tation différentiée des aquifères du Tertiaire et intégration des prélèvements anthropiques. Évolution du rendement en fonction du nombre d'années d'in- jection simulations réalisées sous forçage climatique de milieu de siècle Source : Gallois,Viennot et Verjus, Recharge artificielle des aquifères : adaptation aux changements climatiques et modélisation.

Cette chute,conjuguée à la surexploitation des aqui- fères,cause des rabattements importants enregistrés sur les principaux aquifères du pays Souss,Gharb,Tadla,Maâ- mora, etc. Cette eau peut ensuite être prélevée et utilisée.

Site de recharge artificielle de Charf Al Akab source :les auteurs. Le suivi piézo- métrique a montré des variations qui reflè- tent la sensibilité de cet aquifère à la rechar- ge naturelle et artificielle. Dans une seconde phase, des simulations ont été effectuées entre et pour tenir compte de la composante recharge artificielle reprise en Unétatpiézométriquesatisfaisant est obtenu,avec une erreur inférieure à 0.

Le calageenrégimepermanent aainsipermisdereconstituer lacartedesperméabilités. Cedéstockageaengendréunebaisseduniveau piézométrique de plus de 20 m. Le maillage a été décomposé en trois couches,avec une discrétisation plus fine au niveau des forages de pompage. Lesfigures 7aet7bmontrentquelapiézométriereproduiteparlemodè- le,influencéeparlarechargeartificielle,est conformeàcel- leobservéeen,sansaucuncalage. Le bilan de la nappe entre et Tabl.

Conclusion La recharge artificielle des aquifères est une tech- nique de préservation des ressources en eau souterraine. Références Achagra L. Ambroggi R. Simulation de la piézométrie en régime transitoire en tenant compte de la composante de recharge artificielle switch pour maigrir urgent Hydrologie des roches fissurées, colloque DubrovinikActes, 2, Publ. Bouri S. A thirty-year artificial recharge experiment in a coastal aquifer in an arid zone:TheTeboulba aquifer system Tunisian Sahel.

Comptes rendus Géosciences, vol. Bouwer H. Artificial recharge of ground water. National groundwater association, Baltimore, Mary- land, Detay M. La réalimentation artificielle des nappes profondes.

Faisabilité et conséquences. La Houille blancheDiersch H. Finite Element subsurface Flow and transport simulation system. Medioni R. Rapport inédit DRE-Rabat. Rognon P. Sebbar A. Climate change:Impacts,vulnerabilities and adaptation in developing countries. Bilan de la nappe en Mm3 source : les auteurs. Géographe, Université de Zinder, Niger, malanmoussa gmail. Hydrologue, DGE Benin, arnaud. Toutefois,aucreuxdelasécheresse,lesécou- lementsétaient enaugmentationdanslesbassinsdepeti- te taille de la zone sahélienne Albergel,où pour- tant ledéficit pluviométriqueétait leplusprononcé Lebel et al.

Elles sont de bonne qualité et compor- tent peudelacunes,saufdanslesannéesrécentes. Analyses mulridisciplinaires de la mousson africaine. Pourlesannées récentes,ellesont étéachetéesauprèsdesservicesmétéo- rologiquesnationaux. Leschampsdepluieont étéobtenus par krigeage à partir des mesures des postes pluviomé- triques.

Elle a été bien plus marquée que celle des pluies. Laruptureest intervenue en dans presque toutes les séries. Orcesmaressont lesprincipaux points de recharge de la nappe Leduc et al. Par exemple,leniveaudelanappeduContinentalTerminal3 est ainsi monté de 4 m entre et dans la région de Niamey Leblanc et al.

Une explication par les processus? La baisse des pluies ne diminue en rien la capacité de rétention en eau des sols. Il est cependant possible à partir des eaux souterraines Leblanc et al. Discussion et Conclusion Le signal anthropique dépasse celui du change- ment climatique au Sahel :les écoulements ont augmenté dès le début de la période sèche observée de à La cause ne pouvant pas en être climatique, cette aug- mentation a été attribuée à la diminution de la couverture végétale,elle-même liée : i au signal climatique,la séche- resse ayant entraîné une surmortalité irréversible de la végétation naturelle, ii au signal anthropique,une gran- de partie du déboisement étant liée à la coupe de bois cuisine,construction,etc.

Onobservedoncuneaugmentationdesressources en eau,en général de bonne qualité pour les eaux souter- raines, mais très mauvaise pour les eaux de surface. Ce reverdissement devra néanmoins être réfléchi, région hydrologique par région hydrologique, afin de générer des impacts accep- tables sur la ressource en eau souterraine.

Dans le bassin du Mékong, Lacom- be et al. Des mesures de conser- vationdes terresdoivent yêtreappliquéesleplusvitepos- sible. Références Aich, V. Climate or Land Use? Sécheresse,désertificationet ressourceseneau de surface :application aux petits bassins du Burkina Faso. Amogu O. Increasing River Flows in the Sahel?. Water, 2 2 Amogu, O. Runoffevolutionaccording toland use change in a small Sahelian catchment.

Boyer, J-F. Callède, J. Cappus P. Application au calcul et à la prévision des débits. La Houille Blanche,No. Impact du forçage pluviométrique sur les inon- dations du fleuve Niger à Niamey.

Etude à partir de données satellitaires et in-situ. Thèse de Doctorat, Université de Tou- louse, p. IAHS, Potentialofsatelliterainfallpro- ducts to predict Niger River flood events in Niamey.

Atmos- pheric Research— Descroix L. Experimental evidence of deep infiltration under sandy flats and gullies in the Sahel. Journal of Hydrology, Global Planetary Change, Évolution des pluies extrêmes et recrudescence des crues au Sahel. Climatologie 10, In Tech, Zagreb, Croatie. Diop A. Horton R. The role of infiltration in the hydrologic cycle. American Geophysical Union Transactions 14, 44— Hubert P,Carbonnel J.

Hulme M. Climatic perspectives on Sahelian dessicca- tion : Global Environmental Change 11, Lacombe G. Conflict,migration and land-cover changes in Indochina:a what causes pigmentation skin assessment. Lebel T. Seasonal cycle and interannual variability of the Sahelian rainfall at hydrological scales.

Leblanc M. Landclearanceandhydrologicalchangein the Sahel:SW Niger. Glo Pla Cha, 61, Leduc C. Luxereau A. Changements écologiques et sociaux au Niger. Mahé G. Augmentation récente du ruissellement de surface en région soudano sahélienne menu d'un regime sans sel hypertension impact sur les res- sources en eau.

Les données climatiques devraient devenir publiques. Le Monde. Geosciences, Le fleuve Niger et le changement climatique au cours des dernières années. The rivers of Africa:witness of clima- te change and human impact on the environnement.

Hydrological Processes 27, —, DOI. Exorheism growth as an explanation of increasing flooding in the Sahel. Catena, Contact : christian. Geoscience, Olivry J. Synthèse des connaissances hydrologiques et potentiel en ressources en eau du fleuve Niger. Panthou G. Recent trends in the regime of extreme rainfall in the Central Sahel. International Journal of Climatology. On y observe en effet une nappe en creux, dépression piézométrique fermée naturelle,dont la forme singulièreseretrouveendenombreuxendroitsdelabande sahélienne e.

Archambault,mais aussi la pollu- tion des eaux souterraines par une grande métropole BoubakarHassaneetal. La nappe phréatique connait en effet une hausse continue depuis plusieurs décennies, en contradiction apparente avec les fortes fluctuations des précipitations. Les causes,désormais bien identifiées e. Leduc et al. En bordure du grand bassin sédimentaire des Iullemme- den,le système aquifère est représenté par une succession de dépôts horizontaux sableux,limoneux et argileux,par- fois grésifiés,rapportés au ContinentalTerminal Néogè- ne.

La moyenne annuelle des pluies à Niamey est de mm minimum de mm en ;plus de mm trois fois au XXe siècle. Les multiples informations exploitées Même si les observations hydrogéologiques sont très nombreuses et fiables depuis le début des annéesil est nécessaire de les remettre dans une perspec- tive temporelle plus longue. Dans les années et la succession des grandes sécheresses a induit un approfondissement de ces travaux antérieurs e.

Comme très souvent, les mesures piézométriques collec- téessont plusnombreusesquelesdonnéesgéochimiques ou les caractéristiques hydrodynamiques des aquifères. Évolution de la profondeur de la nappe observée à Guileyni en bleu ,montrant la superposition de dynamiques multiples :recharge sai- sonnière en vert ,ré-équilibrage micro-régional suite à la très forte rechar- ge de en jaunetendance à long terme en rouge document original des auteurs.

Durantcettepériode,lavégétationnaturelleaconsi- dérablement régressé : depuis les bas-fonds — où sont souvent implantés les villages — vers les plateaux, consé- quenceévidentedesactivitéshumaines mêmesileforçage climatiqueinflueégalement,maisdansunemoindremesure.

Favreau et al. Des travaux ultérieurs e. Et même,endehorsdesgrandsaquifères quisont debonsintégrateurshydrologiquessurlelong ter- me,deschangementsobéissant auxmêmesévolutionsdes processus ont également été observés dans les écoule- ments de surface au Sahel e. Mahé et al. Elbaz-Poulichet et al. La plus-value évidente gagnée par ces terres riveraines ne doit cependant pas occulter les enjeux sociaux locaux liés au partage de cette nouvelle ressource et au changement des équilibres agro-pastoraux.

De même, ces eaux stagnantes permanentes représentent un risque sanitai- reélevé.

Les eaux minérales naturelles

Un tel contraste peut être sourcedemarginalisation,demouvementdepopulationet de conflit. Nazoumou et al. Références bibliographiques Archambault J. Berger-Levrault ed. Boubakar Hassane A. ImpactsofalargeSaheliancityongroundwater hydrodynamicsandquality:ExampleofNiamey Niger. Hydro- geol. Elbaz-Poulichet F. Major ion chemistry of groundwaters in the Continental Terminal water-table of southwestern Niger Africa. Applied Geoche- mistry 17, Favreau G. Estimate of recharge of a rising water table in semiarid Niger from 3H and 14C mode- ling.

Groundwater 40 2Land clea- rance and nitrate-richgroundwater in a Sahelian aquifer,Niger. In:Servat E. AISHLandclearing,climatevariability,and waterresourcesincreaseinsemiaridsouthwest Niger:areview. Water Resour.

Variations de piézométrie bleu et de minéralisation rouge à Maourey Kouara Zéno MKZsoulignant la recharge exceptionnelle de document original des auteurs. Général Dupas, Evian- les-Bains Cedex ; courriel. Site Internet. Groundwater resources increase in the Iullemmeden Basin, West Africa. In :Treidel H.

Greigert J. Atlas des eaux souterraines du Niger. Etat des connaissances mai Tome 1 fasc. Les nappes du ContinentalTerminal du synclinal de Dogondout- chi. Ibrahim M. Long-term increase in direct groundwater recharge following cultivation in the Sahel,West Africa. Loireau M. Évolution et place delajachèreà traversuneanalysespatialedesinteractionsres- sources-usages au Sahel agro-pastoral nigérien. In :Floret C.

Numéro 187 - Décembre 2015

La jachère en Afrique tropicale :rôles,amé- nagement,alternatives. Actes Séminaire international Dakar, avril Augmentation récente du ruissellement de surface en région soudano-sahélienne et impact sur les res- sources en eau. In : Servat E. AISH Massuel S. Évolution récente de la ressource en eau consécutive aux changements climatiques et environnemen- taux du sud-ouest Niger. Modélisation des eaux de surface et souterraines du bassin du kori de Dantiandou sur la période Thèse de doctorat,Université Montpellier II.

Deep infiltration through a sandy alluvial fan in semiarid Niger inferred from electrical conductivity sur- vey,vadose zone chemistry and hydrological modelling. Cate- na 67 2 Nazoumou Y. La petite irrigation par les eaux souterraines,une solution durable contre la pauvreté et les crises alimentaires en milieu rural au Niger?

Cahiers Agricultures en révision. Pour garantir ces protections qualitative mais aussi quantitative de la ressource en eau, des politiques de protection, partena- riales dans le cas de Volvic Lachassagne et al.

Lesanciennes terres agricoles pâturages notamment sont colonisées par des accrus forestiers. Sur le plan hydro- géologique Rouquet, a ; Rouquet et al. Ce projet visait à mettre au point un outil de. Cet outil a permis de modé- liser les écoulements sur une période de 30 ans. Dans chaque maille du modèle, le bilan hydrique journalier est réalisé en fonction de la couverture végétale prairie, forêt de feuillus, forêt de conifères ou forêt mixte ; voir chapitre suivant. Il est nul là où le socle affleure.

Localisation du bassin versant de Volvic et cartographie des peuplements forestiers Source : Rouquet, a. Végétation forestière colonisant naturellement des surfaces ouvertes abandonnées friches, landes…. Nivellement Général de la France.

Il ne peut être exclu que les paramètres associés ne soient pas très bien calibrés. Simulation des scénarios 1 à 5 et du scénario de référence Actuel dans les conditions climatiques actuelles Source : Rouquet, a. La deuxième proposition est de favoriser la prairie extensive aux dépens des accrus forestiers. Il semble donc important de réguler la déprise agricole. Néanmoins,cette proposition est aussi à confronter avec les flux de solutés sous prairie extensiveet sousforêt. Un autre axe de travail concerne la densité des peuplements.

En effet,plus la surface foliaire LAI est faible, plus la recharge est importante. Ces scénariospermettent deproposerdesorientationsdansla politiquedegestiondu territoire,envuedeprotégerquan- titativement la ressource en eau. Références AndréassianV. Watersandforests:fromhistoricalcontro- versy to scientific debate. Journal of Hydrology, Breda N. Revue Forestière Française 51 2 Cavailhes J.

Déprise agricole et boise- ment, état des lieux, enjeux et perspectives dans le cadre de la réforme de la PAC. Cosandey C. Revue Forestière Française, 51, 2, Fermond C. Principaux enjeux et propositions pour une gestion et une protection harmonieuse des ressources eau et bois. Revue forestière française LXV —p. Fiquepron J. Lachassagne P. Eds, Sous presse. Interactions between forest and water resources:quantity,quality,mana- gement.

Huile d'argan meilleur anti ride wien Scholars Publishing. Non Darcean groundwater flow in volcanic aquifers.

Demonstration and modelling. Terra Nova.

Travail de bureau prise de poids

Ledoux E. Modélisation intégrée des écoulements de surface et des écoulements sur unbassin hydrologique. Rouquet S. Rouquet, S. A3-Dgeneticapproachforthehighresolutiongeologicalmodel- lingof thevolcanicinfillofapaleovalleysystem. Application to the Volvic catchment Chaîne des Puys, France.

Bulletin de la Société Géologique de France,t. Fore- casting the impact of forest cut on nitrogen fluxes to aquifers. Lafforgue Eds. Forest cover distributed hydrological modelling at the catchment scale. Laf- forgue Eds. Thierion C. Quelques exempleschoisisontétéutilisésiciàtitredémonstratif. La partie constituée par des arbres à feuilles caduques. Évapotranspiration réelle. En effet, des facteurs autres que celle-ci interviennent sols, compacité, pentes, orien- tations,etc.

Bien que ces bassins versants soient contigus et de contextes hydrogéologiques proches, ils sedifférencient nettement parleurfonctionnement hydro- dynamique. Sur ce dernier bassin,la sur- face piézométrique peut présenter — en saison humide — une dépression sous la surface cuirassée. Cependant, hormis les épaisseurs,les coupes géologiques disponibles ne montrent pas de différences notables entre les deux bassins. La reforestation fait partie des solutionsderemédiationproposées Dimmocket al.

La figure 1 illustre et synthétise à la fois les conséquences hydrologiques bilan et hydrogéologiques variations piézométriques de la déforestation en climat semi-aride à tempéré sec. Dans un regime d'indivision dans le pacs sec, des études en Russie,sur le Plateau deVitim Semenova et al.

La pluviométrie annuelle moyenne est de 1 mm et elle varie de 1 à 3 mm pendant les 33 années complètes de mesures. La forêt actuelle a donc 25 ans en La période de reboisement est découpée en décennies. Boisé 1 1 - 2.

Coupe à blanc 1 1 - 46 3. Reboisement ans 1 1 - 93 4. Reboisement ans 1 1 - 67 5. Reboisement ans 1 1 - 39 6. Reboisement sur 25 ans 1 1 - 73 Tableau 1.

Desconstatationsdumêmeordreontétéfaitesdans lesPyrénéescentralesespagnoles Lopez-Morenoetal. La figure 5 illustre ainsi une évolution, toujours active, observée en 56 ans seulement,de la garrigue nord montpelliéraine,avec une forte augmentation de la surface de la forêt et la ferme- ture concomitante du paysage de garrigue subsistant.

Atlas des garrigues - regards croisés. La plupart des études disponibles actuellement concernent les eaux de surface. Orientation bibliographique Aranyossy J. Étude et modélisation de la formation des dépressions piézométriques en Afrique sahé- lienne. Bansept A. Centre National de la Propriété Forestière, p. Callède J. Collectif des Garrigues, Atlas des garrigues — regards croisés. Conte A. Le Grand livre de la France. Larousse Ed. Hydrologie continentale. Armand Colin Ed. Crosbie R.

A comparison of the water use of tree belts and pasture in recharge and discharge zones in a saline catch- ment in the CentralWest of NSW,Australia. AgriculturalWater Management, 95, Didon-Lescot J. Forêt et développement durable au Mont-Lozère. Salt content of lateritic profiles in the Darling Range, Western Australia. Australia Journal of Soil Research, 12, 2, Dyson P. Hydrological characteristics of soils relevant to dryland salting in CentralVictoria.

Soil Conser- vation Authority, 28 p. Gatewood J. Use of water by bottom-land vegetation in Lower SaffordValley,Arizona. Geological SurveyWater-Supply Paper,p. Treeremovalsandsalinesee- page in Victorian catchments : some hydrologic and econo- micresults.

Hewlett J. Increases in water yield after several types of forest cutting. Hillman R. Land and stream salinity in Western Aus- tralia. Agricultural Water Management, 4, Jenkin J. Terrain,groundwater and secondary salinity in Victoria,Australia. AgriculturalWater Management,4, Langford K. Change in yield of water following a bush- fire in a forest of Eucalyptus regnans. Lelong F. CIEH,51 p. Cycles biochimiques des éléments minéraux nutritifs dans trois bassins versants à végétation contrastée du Mont Lozère France.

Lenoir F. Lloyd J. A review of aridity and groundwater. Hydro- logical Processes, 1, Lopez-Moreno J. Direction Territoriale Île-de- France. Hydrologi- cal Sciences J. Martin C. Le fonction- nement hydrologique des petits bassins versants granitiques du Mont-Lozère :influence du couvert végétal sur les crues et les étiages. Marty P. Guide pratique. Molinier J. Économie et statistique,91, 1, Morris J.

Infos pratiques

Dryland salting and reforestation. Nulsen R. Groundwater systems associated with secondary salinity in Western Australia. Agriculture Water Management, 4, Geological SurveyWater- Supply Paper,83 p. La température des eaux souterraines. Bordeaux, I, 1, p. Semenova O. Evaluation of short-term changes of hydrolo- gical response in mountainous basins of the Vitim Plateau Russia after forest atrides en gilet de flanelle definition based on data analysis and hydro- logical modelling.

Singh K. Ecological restoration of degraded sodic lands through affo- restation and cropping. Ecological Engineering 43, Steward J. Measurement and prediction of evapora- tion from forested and agricultural catchments. Agricultural Water Management, 8, Tallaksen L. Modelling low flow res- ponse to evapotranspiration. IAHS Publ. Wilby R. The impact of forest harvesting on water yield :modelling hydrological changes detected by pollen analysis.

Hydrological Sciences J. Parmi la diversité des changements globaux reconnus climatiques,biodiversi- té, altération des ressources, amélioration du niveau de développement humain Pourtant,la pression conjointe de la démogra- phie et du coût du foncier conduit mécaniquement à une croissance verticale des villes, notamment par le biais du potentielquelesous-soloffreenespacedisponible.

Dansle même temps, le sous-sol urbain est considéré comme un espace riche en ressources en eau, géomatériaux et géo- thermie Li et al. Les impacts des aménagements urbains et périurbains sur les eaux souterraines Ledéveloppementurbainsetraduitparuneconcen- tration et une amplification de la pression anthropique sur leseauxsouterraines Engeletal.

Néanmoins, les impacts de ces nouvelles pratiques sur les eaux souter- raines sont peu étudiés Göbel et al. Winiars- kietal. Pour les polluants liés à la circulation automobile MES,métaux et hydrocarbures ,la distance de retombée des contaminants peut atteindre m autour des infrastructures de transport Branchu et al. Lesdeuxexemplesdetravauxderecherche présentés ci-après, tentent de répondre à ces besoins.

Site Internet : www. Le domaine spatial modélisé couvre uniquement la ZAC fluxnulsenpourtour et lesformationssuperficielles une dizaine de m de profondeur. Danslazone la plus densément bâtie en sous-sol quartier de la Part- Dieu ,le toit de la nappe se trouve à moins de 5 m de pro- fondeur. Il en résultera des indicateurs destinés à la gestion de la ressource en eau souterraine urbaine. Les pré- lèvements et les infrastructures drainantes génèrent des rabattements pouvant atteindre plusieurs mètres Fig.

Plan de prévention des risques. Schéma de cohérence territoriale. Elle permettrait aussi de prendre en compte, outre les impacts quantitatifs et qualitatifs des ouvrages de surface et souterrains, les paramètres socio-écono- miques et techniques associés à ces ouvrages coûts de gestion notamment. Références citées Attard G. Hydrogeology Journal. Doi: Springer Internatio- nal Publishing. Bobylev N. Land Use Policy, 26, Branchu P.

CETU, Bron, p. Bulletin of Engineering Geology and the Environment, 69, Engel K. Big Cities. Big Water. Big Challenges. Current Opinion in Environmental Sustainability, 5, Göbel, P. Journal of Hydrology,— Goel R. Chapter 1 - Introduction. Underground Infrastruc- tures. Boston: Butterworth-Heinemann. Kaufmann R. C,Schneider A. Climate, 20, — Identifying and Quantifying Urban Recharge: a Review. Hydrogeology Journal,10 1— Li H-Q.

Tunneling and Underground Space Technology, 38, Modeling of Hydrological Processes of an Urban Catchment. Thèse de doctorat, p. Malard F. McDonald RI. Rodriguez, F. Journal of Hydrology, 34 Schirmer, M. Urban hydrogeology - Challenges in Research and Practice. Grundwasser, 12, Guide pour la conception générale du génie civil des tranchées couvertes. Bagneux, p. Modelling of Recharge and Pollutant Fluxes to urban Groundwaters. Science of The Total Environment, Harmonious Cities, Earthscan.

Étude hydrogéologique du plateau de Saclay Essonne. Winiarski, T. Hydrogeology Journal 14 7Procedia Environmental Sciences,19, Dans quelles proportions? Le fonctionnement à la source doit être décrit en considérant deux périodes dif- férentes hautes et basses eaux. En hautes eaux Fig. Les pompages ne sollicitent pas les réserves du karst et le débit pompé Qp correspondàunepartiedu débit naturel Qn quiseserait naturellement écouléenabsencedepompage. En basses eaux Fig.

Lespompagesmobilisentdonclesréserveseneau dusystèmekarstique,peuoupasaccessiblesenconditions naturellesdefonctionnement. Modèle hydrogéologique La modélisation Fig. Dans le premier module,le débit naturel de la sour- ce du Lez Qn est simulé à partir des données climatiques Pluie et ETP.

Le dernier module comporte quatre entrées. Les résultats de ce scénario de pompage sont décrits ci-dessous. Une chronique de pompage de référence Qp0 a été définie. La comparaison des valeurs futures aux valeurs présentes permet de caractériser les impacts des changements de conditions climatiques et de prélèvements sur la ressource en eau souterraine du système karstique du Lez.

La validation du modèle a été réalisée sur la période Le modèleainsivalidéaétéutilisépoursimulerledébitnaturel sur la périodeproche de celle sur laquelle sont disponibles les sorties des modèles de climat Les modules 2 et 3 sont utilisés pour simuler la piézométrie du compartiment Ouest,au niveau du fora- ge du Suquet Fig.

Ces chroniques constituent les entrées du module 4. Les tendances affichées par les projections se placent dans la continui- té des observations au cours des 30 dernières années de la période présente Borrell-Estupina et al. Les projections affichent plutôt une ten- dance à la baisse, en contradiction apparente avec les observations sur les 30 dernières années,notamment au regard de la hausse observée en automne dans le sud de la France Chaouche et al.

Cette apparente contra- diction souligne les incertitudes qui affectent la compré- hension et la modélisation du climat Terray et Boé, La dis- persion des résultats est faible entre les mois de janvier et avril avec une diminution du niveau moyen mensuel infé- rieureà1m enmoyennemulti-modèle parrapport auscé- nario de référence.

Ces résul- tats sont cohérents avec la diminution de la recharge simulée pour la période future,notamment en automne. Cette diminution se traduirait aussi par un avancement de ladateàpartirdelaquellelesniveauxpassentsousles65m NGF au printemps. Toutefois, le niveau piézométrique retrouverait le niveau de débordement chaque année pour toutes les projections considérés voir figure 5b.

En cohérence avec la diminution projetée de la pluie efficace future, les débits de débordement simulés baisseraient par rapport au présent Fig. Les courbes enveloppes délimitent la gamme des moyennes interannuelles obtenues en considérant les 9 modèles climatiques.

Centre d'amaigrissement evian usine

Les courbes au centre des courbes enveloppes caractérisent la moyenne multi-modèle. Figure 1. En est institué un monopole pour le transport et la vente des eaux minérales naturelles embouteillées par les personnes autorisées par le surintendant général.

Cette loi est refondue en Figure 2. Plusieurs eaux pouvant être embouteillées sur un même site, il existe environ 60 sites de production figure 2. La plupart de ces emplois ne sont pas délocalisables. Figure 3. Etablissement thermal à Evian-les-Bains [Source : H. Celle-ci est néanmoins peu abondante du fait de la faible quantité de nutriments présents dans les eaux souterraines, notamment dans les eaux souterraines profondes. Ainsi, pour quelques EMN, certains de ces minéraux dissous peuvent même excéder les normes de potabilité.

Ainsi, les eaux circulant dans des roches calcaires comportent en général une teneur en calcium significative, voire en magnésium si les calcaires sont dolomitiques. La silice est plus présente dans les eaux des roches granitiques et métamorphiques ou volcaniques que dans celles des roches sédimentaires. Compte tenu de la spécificité de certaines eaux minérales naturelles, des indications ou, au contraire, des contre-indications peuvent être proposées dans certains états physiologiques ou pathologies.

Dans cette partie du Massif central, la croûte terrestre est fracturée et amincie. Sa fusion partielle entraîne le dégazage de dioxyde de carbone CO 2 qui peut remonter sous forme gazeuse au sein des fractures de la croûte terrestre. Ces eaux riches en CO 2 dissous remontent ensuite, toujours par les fractures de la croûte.

Elles acquièrent une forte minéralisation car le CO 2 augmente les interactions eau-roche. Figure 5. Elle arrive chaude à la surface. Ces dernières bénéficient, au titre du droit fiscal français, de ressources financières spécifiques la surtaxe sur les eaux minérales naturelles.